A partir de lundi 1er juillet, la salle de lecture passe en horaires d'été. Une panne d'ascenseur limite l'accès à certians documents pour une durée indéterminée. Pour tout renseignement, contactez nous ! Merci de votre compréhension.

Nos coups de coeur

Une piscine olympique à Bréquigny...

Discours d'Henri Fréville, maire de Rennes, au moment de l'inauguration de la piscine de Bréquigny. Archives de Rennes, 30, janvier 1971, 15 W 1.

Voir toutes les images (1)

Document #55 - juillet 2024

Discours d'Henri Fréville, maire de Rennes, au moment de l'inauguration de la piscine de Bréquigny. Archives de Rennes, 30, janvier 1971, 15 W 1.

Lors de la séance du conseil municipal du 29 avril 1949, sous le mandat du maire Yves Milon, l'acquisition du domaine de Bréquigny est adoptée. Cette propriété est alors un vaste domaine qui occupe une bonne partie du territoire sud-ouest de Rennes. Elle dépend de la seigneurie du château de Bréquigny, un édifice mentionné au 14e siècle, reconstruit au 17e siècle, puis détruit en 1958 en raison de sa vétusté.
L'objectif de cette acquisition est de créer trois équipements publics, pour répondre aux besoins des nouveaux habitants du sud de Rennes, dans un contexte de croissance démographique forte : un stade omnisport, un grand parc public et un internat public de jeunes filles. L'emprise s'étend approximativement du boulevard Albert-1er au nord, à l'actuelle rue d'Angleterre au sud, à l'actuelle avenue Georges-Graff à l'ouest, et à l'actuelle rue de Belgique à l'est (Plan parcellaire pour l'acquisition de la propriété de Bréquigny, 1949. Archives de Rennes, 1 O 16).
Malgré le coût que représente l'acquisition du domaine, celle-ci paraît alors indispensable "en raison du développement très rapide de la Ville dans cette direction", et du fait que "les terrains vont y être appelés à bénéficier non moins rapidement d'une très importante plus-value" (extrait de la délibération du conseil municipal de Rennes, 29 avril 1949. Archives de Rennes, 1 D 184).


C'est ainsi qu'un vaste complexe sportif est créé dans les années 1960. Il regroupe aujourd'hui un dojo, une piscine olympique, une salle multisports, deux gymnases, une piste d’athlétisme synthétique, cinq terrains de football en herbe et synthétique, une salle de sports acrobatiques, des courts de tennis extérieurs et une salle de musculation.
La création de la piscine, située au nord-ouest du domaine de Bréquigny, au n°10 du boulevard Albert-1er, a été adoptée par le Conseil municipal de Rennes le 9 juin 1961. Elle s'inscrit dans une démarche de préparation olympique liée au plan de rénovation du sport français mis en place par l'État dans les années 1960.


Dotée d'un bassin olympique et d'un bassin d'apprentissage, cette piscine est officiellement inaugurée le 30 janvier 1971 par Henri Fréville maire de Rennes, en présence de René Pléven, garde des Sceaux, et de M. Comiti, secrétaire d’État, chargé de la Jeunesse et des Sports. Dans son discours d'inauguration, Henri Fréville revient sur les raisons de sa réalisation : "L'accroissement spectaculaire de la population jeune de Rennes constitue le caractère premier et fondamental de notre Cité où plus de 900 classes primaires ont été créées en moins de 18 ans, chiffre que je cite à titre de référence, et où, par conséquent, tout peut s'apprécier en ce moment en termes de mouvement, d'investissements, d'équipements universitaires, scolaires, sportifs, socio-éducatifs, socio-culturels, en termes aussi d'adaptation et de réadaptation sociale d'entraînement multiforme à la vie communautaire" (Extrait du discours d'inauguration de la piscine, 1971. Archives de Rennes, 15 W 1).

Après des travaux de rénovation en 2008, la piscine se voit ajouter dix ans plus tard un bassin nordique extérieur non couvert composé de 10 lignes de 50 m. Elle devient alors le deuxième équipement de France par son espace de nage, faisant passer la pratique de la nage de 330 00 nageurs par an à 570 000.

Accédez au reportage télévisé réalisé par Bretagne actualités le 19 septembre 1969 sur le complexe sportif de Bréquigny, sur le site de l'INA.

Découvrez (ou redécouvrez) l'exposition réalisée en 2023 par les Nouveaux comissaires : "Rétro Bréquigny".

Dans le rétro

haut de page