Attention ! Du 4 juillet au 26 août 2022, la salle de lecture passe en horaires d'été : ouverture le mardi et le mercredi de 9h à 12h30 et le jeudi, en continu, de 9h à 17h.

Nos coups de coeur

Centenaire du Panthéon rennais

L'inauguration du Panthéon rennais, 15 juin 1922, 1 M 221.

Voir toutes les images (1)

Document #32 - juillet 2022

L'inauguration du Panthéon rennais, 15 juin 1922, 1 M 221.

Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la municipalité s’investit, aux côtés des associations, pour rendre hommage aux soldats morts pour la France. Le monument du Souvenir français qui souligne l’entrée du carré militaire du cimetière de l’Est, est le premier lieu de recueillement et de cérémonie, où se déroulent d’ailleurs, dès le 25 novembre 1915, des cérémonies en l’honneur des morts pour la Patrie. Plusieurs tombes de soldats étrangers alliés et allemands morts pendant la Première Guerre s’y trouvent aujourd’hui réunies. La cérémonie nationale du 14 juillet 1919 organisée à Paris, puis en province le 3 août suivant, fête encore la victoire mais consacre une large part des discours à l’évocation du souvenir de la guerre et de ses atrocités. Il s’agit de travailler à la paix et d’associer les jeunes générations qui doivent "connaître l’histoire de 1914 mieux que [leurs] aînés ne savaient celles de 1870 [...] pour être toujours en éveil, toujours attentifs, toujours vigilants."
Ce devoir de mémoire est également au cœur du projet de Panthéon rennais que Jean Janvier soumet au conseil municipal dès le 18 novembre 1918 pour "qu'il ne soit jamais oublié que la Gloire de la France est faite du courage et du stoïcisme de ses enfants des diverses provinces et […] veiller à ce que l'on sache que ceux de Bretagne, ceux de Rennes n'ont cédé leur place à personne au Champ d'Honneur" (1 D 152). La salle d’attente des mariages accueille un lambris décoratif créé par l’architecte Emmanuel Le Ray et mis en valeur par la frise peinte de Camille Godet, ancien élève de l’École des beaux-arts de Rennes, revenu blessé du front. Lors de l'inauguration du Panthéon rennais le dimanche 2 juillet 1922, deux concerts de musique militaire rythment la soirée, au pied de l'hôtel de ville et du théâtre dont les façades sont illuminées, pour la première fois, par l'éclairage électrique !


Pour en savoir plus, lisez l'article de "Le Panthéon rennais, symbole au cœur de la Mairie" de David Bensoussan, in "Place Publique", n°30, juillet-aout 2014.
Consultez également le catalogue de l'exposition "Rennes 1922, la ville et ses artistes, de la Belle époque aux Années folles", sous la direction de Guillaume Kazerouni et Louis Deltour, Editions Snoeck, Gand – Musée des Beaux-arts de Rennes, 2022.
Ecoutez le podcast Raconte-moi Rennes "Le Panthéon rennais".

Dans le rétro

haut de page