Une panne d'ascenseur limite l'accès aux documents pour une durée indéterminée. Pour tout renseignement, contactez nous ! Merci de votre compréhension.

Quoi de neuf ?

Un stage qui a du bon !

Le 21/05/2024 ActuMETIERS

Auteur : Morgan Cochennec, 2024

Gabriel Lancelin est actuellement étudiant en Master 2 Archives à l'université d'Angers. En stage aux Archives de Rennes depuis le mois de février 2024, il nous propose un retour sur son parcours et ses missions au sein de l'équipement.

" Avant mon Master 2 Archives, j’ai suivi des études d’histoire à l’université Rennes 2, en m’orientant vers l’histoire contemporaine, me permettant de valider un Master recherche. C’est au cours de celui-ci que j’ai fréquenté des services d’archives dans le cadre de mon mémoire sur l’observation électorale en URSS, en Russie et en Ukraine. Cette expérience a forgé progressivement mon intérêt pour ce champ professionnel.

Après un séjour Erasmus en Russie, j’ai donc choisi d’effectuer une formation en archivistique. J'ai pu intégrer le Master Archives d’Angers, et effectuer des stages au Service historique de la Défense de Brest et aux Archives départementales de Maine-et-Loire. J’y ai mené des missions de classement, mais aussi d’accueil et d’orientation du public en salle de lecture. Après cette première expérience archivistique, j’ai souhaité découvrir les missions de collecte, premier maillon de la chaine de traitement des documents, en choisissant de travailler dans un service d’archives municipales.

J’effectue donc mon stage de fin d’études au sein du pôle Gestion de l’information et conseil en archivage (GICA) des Archives de Rennes, en charge à la fois de la collecte des archives et de l’accompagnement des agents des services dans leur gestion de l’information.
Là, deux missions principales me sont confiées, mais dont les points communs sont de vouloir renforcer la collecte au sein des services, et de sensibiliser ces mêmes services à verser leurs archives.
Ma première mission consiste à organiser un temps fort à destination du réseau des correspondants archives. Les correspondants archives sont des agents référents identifiés dans de nombreux services et dont le rôle est de transmettre des préconisations en matière d’archivage, et de préparer les versements et les éliminations d’archives. Ces correspondants sont les premiers interlocuteurs du pôle GICA dans les services. L’idée est de les réunir le temps d’une matinée qui aura lieu le 21 mai prochain, pour leur présenter les actualités de la collectivité en matière d’archivage, leur transmettre des conseils à travers des retours d’expérience de correspondants archives, et tout simplement les réunir pour fédérer ce précieux réseau en provoquant des rencontres et des temps d'échanges entre eux et avec les archivistes.
Mon autre mission consiste à classer des versements des directions de quartiers. L'objectif est de sensibiliser ces services à l’archivage de leurs documents papiers et électroniques. Je dois pour cela réaliser et présenter à la fin de mon stage un instrument de recherche à la Direction de quartiers Nord-Est (DQNE). C'est un outil qui permet de décrire le contenu des archives (sujets, typologies documentaires) pour faciliter les recherches du public en salle de lecture. Ces services ont une histoire qui leur est propre et mérite un intérêt tout particulier. Créés en 2003 pour coordonner les services publics sur le terrain, appuyer l’organisation des conseils de quartier et soutenir la vie de quartier, leurs archives remontent jusqu’aux années 1980. Elles éclairent sur la "démarche quartier" créée à Rennes en 1983 et sur les dispositifs de la politique de la ville qui s’y sont succédés - Développement social des quartiers, Contrat de ville -, et qui sont à l’origine de ces services et du développement de la démocratie participative à Rennes."

Un stage assurément très apprécié par toute l'équipe des Archives de Rennes !


Dans le rétro des archives

haut de page