Une panne d'ascenseur limite l'accès aux documents pour une durée indéterminée. Pour tout renseignement, contactez nous ! Merci de votre compréhension.

Une ville moderne (1900-1945)

III. L'affaire Dreyfus : le temps du procès

12 image(s)

  • Un conseil de guerre au lycée

Le procès en révision du capitaine Dreyfus se tient entre le 7 août et le 9 septembre 1899, dans les murs du Lycée de garçons de Rennes, actuel lycée Émile-Zola. La salle des fêtes, grande et lumineuse, se prête tout particulièrement à la tenue des audiences et à l'accueil d'un public nombreux.

  • Des témoignages aux archives

Pendant plus d'un mois, politiques, militaires ou experts scientifiques se succèdent à la barre, alimentant de vifs débats. L'accusation est représentée par le général Carrière et  la défense par les avocats Edgar Demange et Fernand Labori.

En dehors de la presse, peu de sources conservées aux Archives de Rennes nous renseignent sur la teneur et le contenu des audiences.

  • Le rôle de la presse

Les journalistes affluent à Rennes et les audiences sont l'objet de comptes rendus détaillés qui paraissent, parfois le soir même, dans la presse locale, nationale voire internationale. Ces documents précieux nécessitent d'être abordés avec un regard critique, tant la presse d'opinion prend parti pour l'un ou l'autre des deux camps.

En parallèle se développe le photo-journalisme. Les protagonistes du procès sont largement photographiés, notamment lors des suspensions d'audience. Ces photographies éditées principalement sous forme de cartes postales, témoignent, en images, de quelques étapes clés du procès.


haut de page