La salle de lecture des Archives de Rennes est ouverte sans rendez-vous, dans la limite des places disponibles. Cliquez ici pour retrouver nos jours et horaires d'ouverture.

Rendez-vous

Vous avez dit "réutilisation" ?

Le 17/05/2021 EnPERSPECTIVE

Lorsque l'on parle de "réutilisation" dans le domaine des archives, tous les voyants sont au rouge. La vigilance est de mise, car réutiliser une archive revient à la sortir de son statut de simple document pour lui donner une nouvelle vie. D'où l'importance de savoir, dès le départ, ce que l'on peut faire ou non !

À l'origine est la diffusion :

Imaginez : vous êtes dans la salle de lecture des Archives de Rennes, ou sur notre site internet, et vous tombez sur "Le document" qui correspond à votre recherche ! Ce trésor, vous avez alors envie de le partager, de le diffuser dans votre sphère privée (famille, amis), ou dans la sphère publique (école, exposition, support de communication, etc.). Vous devenez alors automatiquement un "réutilisateur" !

Mais attention ! Être "réutilisateur" implique une certaine responsabilité ! Vous devenez acteur d'un processus qui est susceptible de mettre en péril les droits attachés au document en question. Et le sujet est de premier ordre : un document d'archive, c'est un document qui a été sélectionné parmi des centaines d'autres pour passer sa vie bichonné par des archivistes... Vous lui devez donc un minimum d'attention !

Protéger en informant :

Les Archives de Rennes travaillent activement à identifier les droits d'auteurs et de propriété intellectuelle attachés aux documents. La responsabilité du service est en effet de vous faire connaître ces informations, afin que vous puissiez les appliquer en toute simplicité. Pour vous accompagner dans vos demandes de réutilisation, une toute nouvelle fiche pratique (lien vers la fiche) est désormais à votre disposition. Elle vous rappelle les trois cas que vous pouvez rencontrer :

  • des documents non réutilisables car non communicables
  • des documents librement réutilisables dans le cadre privé et pédagogique
  • des documents librement réutilisables mais sous certaines conditions.

Comment ça marche ?

Lorsqu'un document est réutilisable sous certaines conditions, la complexité réside dans l'obtention de l'autorisation des auteurs ou de leurs ayants droits qui ne sont pas toujours connus. Le travail d'identification demande du temps, des compétences juridiques et documentaires et de la méthode. Depuis mars 2021, c'est Clément Tessier le "Columbo" du service, une sorte d'inspecteur cherchant à reconstituer l'histoire des documents d'archive ! Il peut en effet arriver qu'une dizaine de personnes soient concernées dans la signature d'un contrat. Il faut donc coordonner les échanges entre les différentes parties et assurer un suivi administratif rigoureux. La patience, la pédagogie, la délicatesse et la médiation deviennent alors des qualités essentielles pour informer, expliquer, rassurer et conseiller les auteurs ou des ayants droits. L’intérêt de cette mission réside donc aussi dans sa dimension sensible, car derrière les documents, il y a des vies et des histoires familiales.

Et vous, êtes-vous prêt à être un "réutilisateur" responsable ? N'attendez plus et consultez notre page "Consultation et réutilisation".


Dans le rétro des archives

haut de page