Une panne d'ascenseur limite l'accès aux documents pour une durée indéterminée. Pour tout renseignement, contactez nous ! Merci de votre compréhension.

Rendez-vous

Ça déménage !

Le 28/03/2022 ActuMETIERS

Depuis la semaine dernière, un mouvement inhabituel rythme le service des Archives de Rennes. Des bruits de tablettes qui s'entrechoquent, des va-et-vient de chariots, des pas cadencés… Pour comprendre ce qui se trame en ce moment dans le bâtiment, il faut revenir quelques temps en arrière, au moment où la décision est prise : celle du déménagement d'une partie des fonds.
Depuis plusieurs années déjà, on sait que l'accroissement annuel des fonds des Archives de Rennes mène inexorablement le bâtiment, inauguré en 1969, à sa saturation. Ce constat posé, il faut trouver des solutions. La moins coûteuse d'entre elles est d'optimiser les espaces en déménageant une partie des documents dans le bâtiment voisin, ancien bâtiment des Archives départementales d'Ille-et-Vilaine, aujourd'hui propriété de la Ville et annexe des Archives municipales de Rennes. Cette action permet de pallier la saturation à court terme, pour permettre la poursuite de la collecte d'archives.
Cette réorganisation des fonds n'est pas une mince affaire ! Plusieurs étapes jalonnent ce travail titanesque :

  • Tout d'abord, la préparation physique des magasins qui vont réceptionner les documents déplacés : mise en place des tablettes, nettoyage des rayonnages ;
  • Ensuite, le déplacement physique des documents par deux collègues, Adélaïde et Olivier, avec le soutien de jeunes vacataires accueillis dans le cadre du dispositif "Jobs à Rennes" ;
  • Et enfin, la modification de la localisation des documents dans notre logiciel de traitement des archives, Ligéo.

Au total, ce sont près de 300 mètres linéaires de documents qui seront déplacés. Les documents qui restent dans le bâtiment principal des Archives de Rennes le sont pour plusieurs raisons : leur fréquence de communication en salle de lecture, mais aussi leur fragilité. Des déménagements trop fréquents font en effet courir un risque réel aux documents.
Ce chantier de taille présente pour les archivistes l'intérêt de travailler en transversalité, car il répond autant à des problématiques de conservation des documents que de collecte des archives. Un chantier citoyen, ouvert aux jeunes Rennais, sera d'ailleurs être proposé durant les vacances scolaires d'avril pour finaliser la mission, ajoutant ainsi une dimension sociale à ce déménagement.


Dans le rétro des archives

haut de page