La salle de lecture des Archives de Rennes est ouverte sans rendez-vous, dans la limite des places disponibles. Cliquez ici pour retrouver nos jours et horaires d'ouverture.

Rennes à travers les plans

IV. Parcourir la ville : à toute vitesse ! (1945-1972)

16 image(s)

Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, la ville de Rennes s'engage dans une ère de profondes et rapides mutations. Sa population augmente très rapidement, sa physionomie change du fait de la reconstruction et de l'aménagement de nouveaux quartiers, les distances de déplacement s'allongent, impactant directement les besoins et modes de déplacement des Rennais.

  • Un réseau "tout-bus"

Pour répondre aux nouveaux besoins des usagers, la municipalité et la Compagnie de l'Ouest électrique (C.O.E.) engagent une transformation en profondeur du réseau de transports en commun. En 1952, les derniers tramways circulent en ville et sont remplacés par un réseau "tout-bus". Les Transports Électriques Rennais (T.E.R.) changent alors de nom et deviennent les Transports Urbains Rennais (T.U.R.).

Plus modernes, souples, performants et capables de relier les quartiers périphériques au centre-ville, les autobus des T.U.R. doivent néanmoins cohabiter avec un nouveau moyen de transport qui rencontre un succès grandissant dans les années 1950 et 1960 : la voiture individuelle.

  • La voiture, reine des villes

Symbole de modernité et de liberté, la toute nouvelle "reine des villes" s'impose dans les ménages français. À Rennes comme ailleurs, l'automobile afflue dans les rues de la ville et de nouvelles problématiques apparaissent (embouteillages, stationnements sauvages). Comment faire cohabiter tous ces moyens de transports dans un centre-ville peu adapté ? La municipalité multiplie les chantiers d'envergure pour permettre à la voiture de circuler dans et autour de Rennes : nouveaux parkings, couverture de la Vilaine, construction de la rocade.

  • Vers une nouvelle modernisation du réseau

Tout va très vite… trop vite ! Malgré les efforts consentis, la ville de Rennes voit, à la fin de la période, ses conditions de transports dégradées. Alors que le problème de la voiture n'a pas été résolu, le réseau de bus n'atteint pas non plus le niveau de performance espéré. L'heure est venue, une nouvelle fois, de mener une réflexion en profondeur sur les déplacements dans la ville.

 

Accédez à la partie précédente                                                  Accédez à la partie suivante


Pistes pédagogiques

Affiche, Proclamation du maire, inauguration de la gare, 1857, 9 Fi 760 (jpg - 6776 Ko)
Gravure, inauguration de la statue équestre de Louis XIV sur la place du Palais, 1722, 6 Fi 1 (jpg - 5340 Ko)
Photographie, vue aérienne de la future ZUP Sud dite du Blosne, 1965, 350 Fi 277 (jpg - 4593 Ko)
Gravure, vue cavalière de Rennes, 1680, 6 Fi 13 (jpg - 4085 Ko)
Carte postale, caserne de Guines, 1904-1914, 100 Fi 1110 (jpg - 1965 Ko)
  • FRISE CHRONOLOGIQUE

Après avoir positionné les différents plans sur une frise chronologique, essayez d'y replacer ces différents visuels. N'hésitez pas à compléter cette sélection d'images en explorant nos fonds d'archives en ligne.

Extension de la ville de Rennes, exemple d'exercice de cartographie, Archives de Rennes (jpg - 1704 Ko)
  • CARTOGRAPHIE

À partir d'un fond de carte contemporain, retracer les limites de la ville de Rennes aux étapes charnières de son évolution pour observer son expansion

Pour aller plus loin

  • Retrouvez l'ensemble des plans de la ville de Rennes dans la série 1Fi
  • Retour sur la conférence ''L'histoire de Rennes, de cartes en plans'', animée par Gauthier Aubert et Emmanuel Grelois, aux Champs Libres, à l'occasion des Rencontres de l'Histoire en 2019.

haut de page