Archives de Rennes

Les archives privées ont de la valeur !

Télécharger le guide (PDF - 0,9 Mo) édité par les Archives de Rennes, dans la collection Les petits guides des Archives.

Vos archives nous intéressent

Les Archives de Rennes reçoivent aussi des archives privées, émanant de particuliers, d’associations, de syndicats, d’entreprises industrielles ou artisanales, de commerces, etc.

Archives personnelles, familiales et professionnelles, tous ces documents représentent une partie de la mémoire locale qui peut compléter l'histoire administrative. L’intérêt des documents sera étudié par l’équipe des Archives qui pourra vous orienter vers des structures mieux adaptées le cas échéant. Proposez vos archives.

Les Archives de Rennes fixent contractuellement avec vous les conditions de communication et s’engagent à les respecter, sous réserve des dispositions prévues par la législation et la réglementation en vigueur. Votre contribution aux Archives de Rennes peut prendre plusieurs formes juridiques.

Le don numérique

Un particulier ou organisme peut prêter aux Archives de Rennes des documents originaux en relation avec l'histoire du territoire rennais. Ces documents sont ensuite numérisés en interne et rendus à leurs propriétaires. Les fichiers numériques sont ensuite référencés et communiqués selon les termes fixés contractuellement. Le don numérique n'empêche pas le don ultérieur d'originaux. En savoir plus

Le don d'originaux

Les documents sont ainsi remis en toute propriété aux Archives de Rennes de manière irrévocable. Le service prend à sa charge leur conservation, leur classement et leur communication au public. Ce dernier aspect peut comporter des limites fixées conventionnellement avec le donateur. En savoir plus

L’achat

Les Archives peuvent également compléter leurs collections de manière onéreuse, le plus souvent à partir de catalogues de marchands d’autographes ou bien en vente publique. En savoir plus

Le dépôt

Le déposant conserve ainsi la propriété des documents et les Archives sont garantes de leur conservation et mise en valeur. Comme pour le don, le déposant peut assortir le dépôt de restrictions de communication et/ou de reproduction.
Le dépôt étant révocable, les Archives peuvent néanmoins stipuler dans la convention de dépôt la possibilité de réalisation d’une duplication (par numérisation par exemple) en cas de retrait des documents.