Dès le début des années 1950, les jumelages se multiplient en Europe occidentale. Ils accompagnent les débuts de la construction européenne, dans l'espoir d'empêcher une nouvelle guerre à une meilleure compréhension entre les peuples. Mais l'Allemagne, au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, a du mal à apparaître comme un pays ordinaire et les jumelages relèvent de l'action militaire.