Archives de Rennes

L'imprimerie Oberthur

Nouvel atlas de l'organisation du service postal et télégraphique. Archives de Rennes, 4 Z 1661.

L’imprimerie Oberthur occupe à Rennes une place particulière, même 30 ans après sa liquidation. Elle fut pendant près de 150 ans le moteur de la vie rennaise, la plus grosse entreprise d’une ville peu industrialisée par ailleurs.

François-Charles Oberthur, né à Strasbourg en 1818 d’un père imprimeur-lithographe, fait ses premières armes à Paris, avant de venir s’installer à Rennes comme employé de l’imprimerie Marteville et Landais en 1838. Il devient rapidement l’associé de Landais et en 1852 reprend seul l’imprimerie rennaise ; il a alors 18 ouvriers. Menant une politique de diversification de sa production (il est à la fois imprimeur-lithographe et typographe), il augmente rapidement son chiffre d’affaires.

Télécharger le contrat d'association entre E. Marteville et François-Charles Oberthur, 4 février 1854. Archives de Rennes, 4 Z 1_01 à 4 Z 1_10.

Sa clientèle est nombreuse, dans toute la France, et au-delà. Les administrations deviennent ses plus gros clients : la Poste pour les calendriers et le dictionnaire des Postes, la Compagnie des Chemins de fer de l’Ouest, le ministère des Finances…

Toujours à la recherche de progrès techniques, en relation avec les financiers parisiens, il développe de façon étonnante son usine qui comptera 674 ouvriers à sa mort en 1893.

Ses fils lui succèdent et continuent son œuvre, tant sur le plan économique que sur le plan social. L’entreprise a une politique novatrice à l’égard de ses ouvriers, inspirée du catholicisme social : ceux-ci ont une mutuelle, un service médical, une société de gymnastique, sont bénéficiaires de retraite, etc. Enfin, une école d’apprentissage permet de former le personnel.

Télécharger les statuts du comité social des imprimeries Oberthur, 22 juin 1942. Archives de Rennes, 4 Z 2002_01 à 4 Z 2002_08.

Cependant, en 1983, à la suite de fractures diverses, Oberthur est mis en liquidation et éclate en trois nouvelles sociétés. Au terme d’un accord lors de la liquidation, la collection des calendriers est dévolue à la bibliothèque municipale, le matériel et les photographies au musée de Bretagne et les archives administratives aux Archives de Rennes (fonds 4 Z).

Crée en 1863-1864, avant la construction de l’hôtel particulier (1869) et l’imprimerie (1869-1872), le parc, au départ réservé à l’usage exclusif de la famille Oberthur, devenu propriété de la Ville de Rennes en 1960, est ouvert au public depuis le 27 mai 1977.

En 1986, la Ville de Rennes acquiert la friche industrielle de l’ex-imprimerie Oberthur rue de Paris. La ZAC Oberthur voit le jour entre réhabilitation des halles et bâtiments neufs pour créer un parc d’affaires de 16 000 m2 de bureaux et 360 logements au cœur du quartier Thabor-Saint-Hélier.

Almanach des PTT, 1969. Archives de Rennes, 4 Z 1430_01.

Almanach des PTT, 1969. Archives de Rennes, 4 Z 1430_02.

Nouvel atlas de l'organisation du service postal et télégraphique. Archives de Rennes, 4 Z 1661_01.

Nouvel atlas de l'organisation du service postal et télégraphique, département d'Ille-et-Vilaine. Archives de Rennes, 4 Z 1661_01.

Démolition partielle de l'imprimerie Oberthur en janvier 1987. Archives de Rennes, dgcom_01.

Photographie de la maquette du centre d'affaires Oberthur. Archives de Rennes, dgcom_02.

                                               

Télécharger cette page, sous forme de dossier historique, au format PDF.