Archives de Rennes

                                       

Demande d'autorisation pour Jeanne-Marie Guinard de vendre des gâteaux et des galettes, 1880. I 45_0003.

Crêpière

Plongeons-nous dans les archives sur les traces de notre spécialité bretonne, en nous gardant de raviver les querelles entre partisans de la crêpe et adeptes de la galette.

Les crêpières, principalement ambulantes jusqu'au XXe siècle, sont assez discrètes dans les recensements de population du XIXe siècle. Il arrive néanmoins de les rencontrer au détour d'une page. Ainsi en 1872 croise-t-on Jeanne Dupont, femme Chapin, crêpière de 51 ans, domiciliée rue Saint-François, ou encore Anne Marie Lucas, femme Hété, 34 ans, marchande de galette, née à Bruz, domiciliée place Sainte-Anne en 1872.

Recensement de population, canton Sud-Est et banlieue, 1872. 1 F 67 (vue 11).

Elles sont bien plus présentes un siècle avant, dans les rôles de la capitation, généralement sous l'appellation "galetière". En 1760 par exemple, on n'en compte pas moins de 4 pour la seule rue Saint-Hélier :

  • la veuve Froger
  • la femme du journalier Daniel Thebault
  • la femme du charpentier Jean Genouail
  • la femme du portefaix Crespin

 

Rôle de la capitation, 1760. CC 745 (vue 101).

 

Vendeuses ambulantes comme les marchandes de châtaignes, on trouve également leur trace dans la sous-série I consacrée à la police urbaine. C'est le cas de Jeanne Marie Guinard, marchande de gâteaux et de galettes âgée de 43 ans, qui demande l'autorisation de vendre ses produits sur les places de Rennes, afin de subvenir aux besoins de son enfant handicapé (voir ci-dessous le document, I 45).

A l'instar du blé, l'approvisionnement en sarrasin est règlementé sous l'Ancien Régime (voir ci-dessous la plainte de trois marchandes galettières en 1773, à l'encontre de marchands étrangers à la ville qui s'approvisionnent à Rennes, les privant de leurs ressources, FF 387), mais également en période de guerre (voir ci-dessous les documents concernant la Première Guerre mondiale).

 

 

Plainte de trois marchandes galettières, concernant l'approvisionnement en blé noir fait à Rennes par des marchands étrangers à la ville, notamment à la Monnerie, privant les galettières de leurs ressources habituelles, 10 juillet 1773. FF 387_0001 à FF 387_0005.

Réglementation de la distribution de sarrasin pendant la Première Guerre mondiale : extrait de la liste nominative des marchandes de galettes (1918) ; arrêté préfectoral réglementant la vente de sarrasin contre des tickets de pain, 1918. 5 F 24_001 à 5 F 24_003.

Demande d'autorisation pour Jeanne-Marie Guinard de vendre des gâteaux et des galettes, 1880. I 45_0001 à I 45_0003.

Menu du banquet organisé par la Ville de Rennes à l'occasion de l'élection à l'Institut du sculpteur Jean Boucher, 11 juillet 1936. K 128.

Extrait d'un permis de construire déposé rue de Saint-Malo, 1975. 800 W 111.

Publicité dans Le Rennais, 1976. 12 C 8.