Archives de Rennes

Ateliers scolaires

Le service éducatif des Archives de Rennes propose toute l’année des animations en direction du public scolaire.

Voir la présentation de l'atelier "1720, le grand incendie".

Pour aller plus loin

Quelques documents consultables en salle de lecture :

DD 226 : Titres concernant les sources et fontaines de la ville de Rennes (1693-1689).
DD 236 : Titres concernant les pompes servant en cas d’incendie et les pompiers de la ville de Rennes (1702-1739).
DD 237 : Titres concernant les pompes servant en cas d’incendie et les pompiers de la  ville de Rennes (1744-1783).
3 H : Garde nationale et sapeurs-pompiers (1789 - 1973)
46 RM/W : Direction des secours et de lutte contre l'incendie (1938 - 2004)
10 Z 255 : Don original et numérique de Raymond Fillaut (1966-1999).
R2-156 : "Lutte et défense contre l'incendie à Rennes de 1815 à 1914", par Bruno Genton, mémoire de maîtrise, 1990.
IV2-14 : Roger Dupuy, La garde nationale et les débuts de la révolution en Ille-et-Vilaine (1789 - mars 1793), Paris, Klincksick, 1995.
R2-158 : Raymond Fillaud, Rennes. Des combattants du feu aux techniciens du risque, 1761-1999, Rennes, Maury imp., 1999.
BP 450 : Serge Bianchi, Roger Dupuy, La garde nationale entre nation et peuple en armes. Mythes et réalités, 1789 - 1871, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2006.

Calendrier des sapeurs-pompiers 2017

A l'occasion de la nouvelle année, les Archives de Rennes ont participé au calendrier bilingue (breton / français) 2017 des sapeurs pompiers de Rennes. Fruit de la collaboration entre l'Amicale des Sapeurs Pompiers de Rennes, l'Office public de la langue bretonne, les Archives de Rennes et Sabine Comès (Comès Design), vous y trouverez notamment d'anciennes photographies du XXe siècle, issues de nos fonds.

Télécharger la version numérique.

Pompier

Pompe de l'Hôtel de ville de Rennes par François Huguet, 1722. Archives de Rennes, 2 Fi 1600.
Programme du concours de manœuvre de 1897. Archives de Rennes, H 38.

Tout commence au début du XVIIIe siècle, lorsque la mise en service de la pompe à bras requiert un personnel formé à sa manœuvre. L’artisan qui la fabrique et en assure l’entretien portera longtemps le nom de "Pompier".

Au début du XIXe siècle, alors que l'extension des agglomérations multiplie les risques d'incendie, il convient de structurer un service de lutte contre le feu. Par la circulaire du 6 février 1815, le ministre de l'Intérieur Montesquiou, définit un cadre d'organisation générale qui invite les villes à constituer des compagnies de secours contre les incendies.
Le règlement constitutif de la Compagnie des sapeurs-pompiers de la ville de Rennes est approuvé par ordonnance royale le 10 janvier 1816. Composée à cette date de 140 hommes, la compagnie est sous l'autorité municipale. C'est le maire de Rennes qui désigne les pompiers ; le sous-préfet et préfet nomment les officiers et sous-officiers, toujours sur proposition du maire. Un conseil d'administration et de discipline est formé et ses membres sont nommés de la même manière.
Théoriquement, les sapeurs-pompiers de Rennes sont recrutés par engagement volontaire d'une durée de cinq ans. Pourtant, en 1817, tout volontaire ne peut prétendre à être sapeur-pompier. Il faut avoir une robuste constitution et une connaissance ou une pratique des métiers qui ont trait au cuir, au bois ou aux métaux. L'objectif étant d'avoir un corps de sapeurs-pompiers aussi efficace que possible.
Les sapeurs-pompiers ne reçoivent pas de traitement, mais, en compensation des risques encourus, ils sont dispensés du service de la garde nationale. Le règlement constitutif de 1816 ne prévoit rien pour le pompier blessé ou pour sa veuve. L'uniforme, même s'il n'est pas encore obligatoire, est laissé à la charge du volontaire : il lui suffit de porter une marque distinctive, comme un casque, un brassard, une médaille ou de présenter une "carte de passe". L'armement est fourni par l'État, sous la responsabilité de la ville de Rennes. Ce n'est qu'à partir de 1831 que les pompiers rennais sont obligés de posséder un uniforme.

Le premier règlement constitutif de la compagnie de Rennes rattache les sapeurs-pompiers à la garde nationale. La révolution de juillet 1830 accentue le caractère militaire de la compagnie. La loi du 22 mars 1831 autorise la Compagnie à recevoir sabres et fusils afin de concourir au maintien de l'ordre. À cette époque, cohabitent en France, deux catégories de sapeurs-pompiers :

  • Les sapeurs-pompiers communaux, soldés et entretenus par les communes, en dehors de toute organisation militaire ;
  • Les sapeurs-pompiers volontaires appartenant à la garde nationale (c'est le cas à Rennes).

C'est la loi du 5 août 1871, prononçant la dissolution de la garde nationale, qui met fin à cette dualité de statut. À partir de cette date, l'organisation du corps des sapeurs-pompiers est confiée au gouvernement. C'est encore le régime actuel.

Définitions issues du dictionnaire d'Emile Littré, en 1882 :

Pompe : Machine pour élever l'eau, qui est composée essentiellement d'un cylindre dit corps de pompe, d'un piston qui jour à frottement dans le cylindre, et de deux soupapes qui s'ouvrent et se ferment alternativement par le mouvement du piston.
Pompe à incendie, pompe aspirante et foulante, garnie d'un long boyau de cuir, au moyen duquel on dirige l'eau sur le point menacé. Les premières pompes à incendie furent établies en France en 1705.

Pompier :
- Celui qui fait des pompes.
- Nom qu'on donne à chaque homme d'un corps spécialement chargé de porter des secours dans les incendies et de faire agir les pompes. En 1671, il n'y avait pas encore de pompiers, et les capucins en faisaient l'office avec un zèle et une charité admirables.
- Nom, chez les tailleurs, des ouvriers qui font les retouches.

Listes des personnes destinées à arrêter les incendies [1766]. Archives de Rennes, DD237.

Listes des personnes destinées à arrêter les incendies [1766]. Archives de Rennes, DD237.

Listes des personnes destinées à arrêter les incendies [1766]. Archives de Rennes, DD237.

Lettre précisant l'historique du service des Pompiers au Maire de Rennes, 1814. Archives de Rennes, 3H49.

Lettre précisant l'historique du service des Pompiers au Maire de Rennes, 1814. Archives de Rennes, 3H49.

Rapport sur la marche à suivre lors des départs d'incendie, 1928. Archives de Rennes, 3H116.

Rapport sur la marche à suivre lors des départs d'incendie, 1928. Archives de Rennes, 3H116.

Pétition des habitants du Faubourg de Nantes pour la réorganisation des secours en cas d'incendie, 1897. Archives de Rennes, 3H117.

Pétition des habitants du Faubourg de Nantes pour la réorganisation des secours en cas d'incendie, 1897. Archives de Rennes, 3H117.

Brevet du pompier François Duval, 1830. Archives de Rennes, 3H90.