Archives de Rennes

Campagne de restauration des documents

Départ imminent !

Les Archives de Rennes envoient régulièrement des documents en restauration auprès de prestataires extérieurs. Leur état nécessite en effet les soins de professionnels spécialisés : restaurateurs de papier et de parchemin, de photographies, relieurs, doreurs. Documents déchirés ou tachés, pulvérulents, en morceaux, tous ont un point commun : ils sont devenus impossibles à lire et/ou à manipuler, ce qui nous oblige à en interdire la communication au public.

Le choix des documents à restaurer chaque année s'inscrit dans un projet pluriannuel qui intègre des critères variés de sélection : nouveau classement, exposition, projet de contionnement ou de numérisation.

Un nouveau marché de restauration auprès d'un prestataire vient d'être conclu cet été, fixant les modalités de restauration de deux types de documents prioritaires, durant les trois années prochaines : les documents issus des fonds anciens de la Ville de Rennes et les documents figurés grands formats. Un premier lot de documents vient d'être préparé et devrait très prochainement quitter le service pour trois mois. Il s'agit d'environ 150 documents de la série CC, relatifs aux finances et contributions d'Ancien Régime.

Cette série, composée de documents produits par l’administration municipale, ducale et royale, du XVe au XVIIIe siècles, vient d'être entièrement reclassée et fait l'objet d'un inventaire disponible en ligne. Cette phase de restauration devrait permettre de finaliser ce travail, en garantissant un conditionnement adapté aux documents dans les magasins de conservation et leur communication aisée au public. Une centaine de registres seront nettoyés, voir consolidés afin d'en faciliter la manipulation tandis qu'une vingtaine de pièces parchemin devront être remises à plat pour être conservées, à terme, dans des meubles à plans.

  

Réglementation du contrôleur des deniers communs et d'octroi (1443 - 1775). Archives de Rennes, CC3