Archives de Rennes

Gilles de Languedoc, un archiviste au XVIIIe siècle

Chronique de décembre 2015

Inventaire de Gilles de Languedoc, 1703. Archives de Rennes, BB 701.

Nommé le 22 mai 1698 par la communauté de ville pour travailler au classement de ses archives, Gilles de Languedoc (1640-1731) consacre plusieurs années à ordonner des documents qu’il trouve dans une "énorme confusion". Issu d’une famille de la bourgeoisie rennaise, il est alors greffier de la communauté de ville, fonction qui le place parmi les notables municipaux.
La tâche qu’il engage cette année-là est immense. L’hôtel de ville vient d’être réaménagé. Preuve de l’intérêt de la municipalité pour ses archives, une "chambre des archives" est prévue. Mais les documents ont souffert du déménagement. "[Jettés] confusément dans de grands sacs à bled" pour être transportés au couvent des pères minimes pendant la durée des travaux, ils sont à leur retour "[vidés] en un tas".
Gilles de Languedoc met un soin particulier à rendre leur cohérence aux liasses, et rédige l’Inventaire général et historique des actes, lettres, titres et autres pièces des archives de la communauté de Rennes. Il nous livre en introduction de son ouvrage le récit de son labeur, retraçant ses difficultés, nous faisant part de ses interrogations, explicitant ses choix de classement. Ses problématiques sont d’une actualité saisissante !

Retour vers la page de présentation des chroniques.