Archives de Rennes

La Grande Guerre selon Charles Oberthür

Chronique de juin 2016

Au printemps 1916, la guerre a changé pour Charles Oberthür, qui, de retour de sa troisième permission, rejoint une nouvelle unité dans le secteur de Verdun. Les conditions sont dures, le moral en baisse. "Je ne suis plus un embusqué" écrit-il à ses parents dans cette lettre rédigée dans le Bois de Thierville (Meuse) le 5 juillet 1916. Il y évoque notamment le sort de son neveu de 19 ans, Henri Oberthür, fait prisonnier à Vaux-Chapitre le 21 juin 1916.